Bacchus im Triller

Trille! Trille! blind und dumm,
          Taub und dumm,
     Trillt den saubern Kerl herum!
Manches Stük von altem Adel,
Vetter, hast du auf der Nadel.
     Vetter, übel kommst du weg,
Manchen Kopf mit Dampf gefüllet,
Manchen hast du umgetrillet,
Manchen klugen Kopf berülpet,
Manchen Magen umgestilpet.
     Umgewälzt in seinem Spek,
Manchen Hut krumm aufgesezet,
Manches Lamm in Wut gehezet,
Bäume, Heken, Häuser, Gassen,
Um uns Narren tanzen lassen.
     Darum kommst du übel weg,
Darum wirst auch du getrillet,

1805

More from Poet

Ô Joie, belle étincelle divine,
Fille de l’Elysée,
Nous entrons ivres d’enthousiasme,
Ô Déesse, dans ton sanctuaire.
Tes charmes réunissent
Ce que la mode sépare ;
Tous les hommes deviennent frères
Là où tes douces ailes reposent.

Chœur

...

Un jeune homme, que la soif ardente de savoir
Poussa à Saïs en Egypte,
Pour apprendre la sagesse secrète des prêtres, avait
Déjà franchi maint degré, grâce à la promptitude de son esprit ;
Toujours son désir de connaître l’entraînait plus loin,
Et le hiérophante...

Devant son parc aux lions
Attendant le spectacle d’un combat
Etait assis le roi François,
Autour de lui les grands de la couronne,
Et, en cercle, sur une haute galerie,
La belle guirlande des dames.

Et sur un geste de sa main,
Une porte de la vaste...

Voler, tuer, se battre, forniquer,
Voilà ce qui s'appelle passer son temps !
Demain nous serons pendus au gibet,
Amusons-nous donc aujourd'hui.

Nous menons une vie libre,
Une vie de délices.
La forêt est notre quartier nocturne,
Sous le vent et l'orage...

Debout sur la terrasse de son palais,
Il promenait avec satis­faction ses regards
Sur Samos soumise à ses lois.
« Tout cela m’appartient, »
Dit-il au roi d’Egypte,
« Avoue que je suis heureux ! » —

« Tu as éprouvé la faveur des dieux !
Ceux qui jadis...