Sitôt que d’Apollon un génie inspiré
Trouve loin du vulgaire un chemin ignoré,
En cent lieux contre lui les cabales s’amassent.
Ses rivales obscurcis autour de lui croassent ;
Et son trop de lumière,...

Noble sang du plus grand des rois,
Son amour et notre espérance,
...

De cet agréable rivage
où ces jours passés on vous vit
faire, hélas ! Un trop court voyage,
je vous envoie un manuscrit
qui d’un écrivain bel esprit
n’est point assurément l’ouvrage,
mais qui vous plaira davantage
que le livre le mieux écrit :
c’...

Fille de ces dauphins de qui l’extravagance
s’ennuya de régner pour obéir en France ;
femme aimable, honnête homme, esprit libre et hardi,
qui, n’aimant que le vrai, ne suis que la nature ;
qui méprisas toujours le vulgaire engourdi
sous l’empire de l’imposture ;...

Des contraires bel assemblage,
vous qui, sous l’air d’un papillon,
cachez les sentiments d’un sage,
revolez de mon ermitage
à votre brillant tourbillon ;
allez chercher l’illusion,
compagne heureuse du bel âge ;
que votre imagination,
toujours...

ô vaisseau qui porte mon nom,
puisses-tu comme moi résister aux orages !
L’empire de Neptune a vu moins de naufrages
que le Permesse d’Apollon.
Tu vogueras peut-être à ces climats sauvages
que Jean-Jacque a vantés dans son nouveau jargon.
Va débarquer sur ces...

Boileau, correct auteur de quelques bons écrits,
zoïle de Quinault, et flatteur de Louis,
mais oracle du goût dans cet art difficile
où s’égayait Horace, où travaillait Virgile,
dans la cour du palais je naquis ton voisin :
de ton siècle brillant mes yeux virent la...

Insipide écrivain, qui crois à tes lecteurs
crayonner les portraits de tes trois imposteurs,
d’où vient que, sans esprit, tu fais le quatrième ?
Pourquoi, pauvre ennemi de l’essence suprême,
confonds-tu Mahomet avec le créateur,
et les oeuvres de l’homme avec Dieu,...

Chantre des vrais plaisirs, harmonieux émule
du pasteur de Mantoue et du tendre Tibulle,
qui peignez la nature, et qui l’embellissez,
que vos saisons m’ont plu ! Que mes sens émoussés
à votre aimable voix se sentirent renaître !
Que j’aime, en vous lisant, ma...

Des dames de Paris Boileau fit la satire.
De la moitié du monde, hélas ! Faut-il médire ?
Jean-Jacque, assez connu par ses témérités,
en nouveau Diogène aboie à nos beautés.
Il leur a préféré l’innocente faiblesse,
les faciles appas de sa grosse suissesse,
qui...